Si jamais ce n’est pas encore fait, je vous invite à lire le Journal de Bord #1 où j’explique le concept de cette série.

Avant tout qu’est-ce qu’une ligne éditoriale ?

Je qualifie ici de ligne éditoriale ce qui fait que vous me suiviez (ou non) sur mon Twitter, mon site ou mon YouTube. C’est un peu le fil rouge reliant tous les contenus.

Si vous me suivez pour les crypto-monnaies, je risque de fort vous décevoir si je me mets à parler de sport uniquement.

Mais cette notion de ligne éditoriale se retrouve au sein d’un même thème. A titre personnel je me suis positionné sur le côté éducatif, pédagogique et vulgarisateur. C’est ce qui me plait et j’ai toujours voulu partager ces aspects ! Mais si du jour au lendemain je deviens un « shitposter » à publier que des blagues ou si je fais que du signal de trading … Ma communauté actuelle ne s’y retrouvera plus. Et même finira par partir.

Voilà ce que j’entends par « ligne éditoriale ».

Quand les conflits apparaissent

Là où les conflits apparaissent c’est quand j’ai envie de poster des choses et qu’une petite voix dans ma tête (oui je suis un peu schyzo) me chuchote doucement : « Es-tu sûr que ta communauté appréciera ? Ne vas-tu pas les décevoir avec ça ? Les déstabiliser ? Voire les faire fuir ? ».

La dernière fois que ça m’est arrivé c’est parce que je voulais mettre en avant un compte Twitter … Je me suis dit que si je le faisais ça serait vu comme soit du copinage, soit de la promotion. Mais dans tous les cas ce serait du contenu non pédagogique et sans valeur ajoutée.

Et là il y a conflit. Conflit entre :

  • Florian VICTOR le passionné de crypto qui suit des gens pour leur contenu et qui est heureux d’en apprendre chaque jour
  • Cryptodidacte le passionné aussi de crypto mais qui tente de partager son apprentissage au quotidien à ceux qui le suivent

Dans environ 90% des cas, j’écoute Cryptodidacte et non pas Florian afin de vous éviter un flood avec du contenu qui ne vous intéresserait peut-être pas. Nous sommes suffisamment sollicités sur Twitter, je pars du principe que vous me suivez pour un certain type de contenu, je ne veux pas vous dégoûter de me suivre avec du flood sur un autre sujet.

Résoudre ce conflit

Ces derniers temps j’ai développé des alternatives pour éviter une frustration due à une restriction sur ce que j’ai envie de partager.

Je m’exprime de plus en plus au sein de d’autre communauté que la mienne, en dehors de Twitter. Ainsi récemment je suis actif sur un channel Telegram que je trouve très enrichissant .. Nous sommes pas si nombreux que cela dessus, je peux discuter, partager, librement sans avoir ma ligne éditoriale en tête. Car j’y suis en tant que Florian et non pas Cryptodidacte.

Et sur ces groupes, puisque je suis un participant parmi tant d’autre, personne n’attend aucun contenu de ma part. Personne n’attend qu’à chacun de mes messages je parle sur tel ou tel sujet. Et ça me permet de bien séparer mes envies de contenu entre Cryptodidacte et Florian.

Suite au prochain épisode

Je ne sais pas si cet épisode du Journal de Bord aura été compréhensible pour la plupart d’entre vous. Peut-être aurez-vous du mal à percevoir ce que j’essaie de faire passer. Mais comme expliqué dans l’épisode 1, je vous livre au travers de cette série mes ressentis à chaud, les coulisses de Cryptodidacte !

J’ai encore teeeeeellement de choses à vous raconter.

Mais évitons de rendre cet épisode trop long !

Alors moi je vous dit, à la prochaine fois ! Nous parlerons peut-être, si j’en ai le courage, d’avenir, de projets, de comment je vois Cryptodidacte à 6 mois, à 1 an, et même peut-être argent …

 

Je vous souhaite une excellente fin de journée, restez curieux, et à bientôt !